Module 2 : Traitements systémiques des classes II

Les classes II sévères et les classes II subdivision sont des malocclusions fréquentes dont les traitements orthodontiques « classiques » sont souvent laborieux et les résultats parfois décevants.

L’approche systémique de l’orthodontie, en associant aux appareils multi-attaches des auxiliaires spécifiques, permet de traiter, la plupart du temps sans extraction,  ces malocclusions avec des résultats spectaculaires et stables à long terme.

C’est pour partager ce savoir-faire qu’Empresa propose cette nouvelle formation dispensée par le Dr Jean-Louis RAYMOND, SQODF, Ex-MCU-PH.

  • Qu’est-ce que l’orthodontie systémique ?

Comme développé et expliqué lors du module 1, l’orthodontie systémique se différencie de l’orthodontie « conventionnelle » en ce qu’elle prend en compte le système masticateur d’où son nom. L’alignement des dents n’est pas une fin en soi et il se fait dans l’optique de la réhabilitation de la mastication qui constitue l’objectif fondamental du traitement.

L’orthodontie systémique utilise les appareils multi-attaches conventionnels auxquels elle a ajouté des auxiliaires spécifiques permettant d’atteindre cet objectif.

  • Qu’entend-on par classes II sévères ?

Les classes II sévères se distinguent, au sein des malocclusions de classes II/1, par un surplomb et un recouvrement important voire très important.

Les classes II regroupent plusieurs types de malocclusions dont l’origine squelettique peut être de type rétrognathie mandibulaire, de type promaxillie, ou parfois, une combinaison des deux.

Idéalement, ces malocclusions devraient être corrigées précocement. Elles sont fréquentes chez l’adolescent et constituent un vrai défi thérapeutique pour l’orthodontiste. L’approche orthodontique systémique de leur traitement permet d’obtenir, le plus souvent, des résultats relativement rapide et stables.

  • Nouvelle définition des classes II subdivision

Cette terminologie est, à nos yeux, désuète. Il serait préférable de qualifier les classes II subdivision de «syndrome de mastication unilatérale non-alternée acquise» car la dysmorphose est intimement liée à la dysfonction masticatrice que l’enfant exerce quasi exclusivement du côté en classe II.

On peut déduire de ce qui précède que le traitement des classes II subdivision comporte deux aspects, l’un fonctionnel et l’autre morphologique. Conformément à l’approche systémique, on utilise pour le traitement un auxiliaire singulier que nous appelons le DDEU (Dispositif de Distalisation et d’Egression Unilatérale).

  • Des moyens thérapeutiques au service des objectifs systémiques

Outre le DDEU, l’orthodontie systémique utilise, selon la dysmorphose à traiter, divers auxiliaires en conjonction avec l’appareil multi-attaches pour atteindre ses objectifs.

Tous ces dispositifs se fondent sur une approche thérapeutique structurée autour de concepts qui se réfèrent à la physiologie du système masticateur.

 

Ce module est consacré à la correction des diverses classes II…

Difficiles ou sévères, certaines de ces malocclusions de classe II sont malheureusement adressées au chirurgien maxillo-facial alors que, chez le jeune adolescent, leur traitement est vraiment du domaine de l’orthodontie.

Il est réalisé en technique d’arc droit (quelque soit son origine) en utilisant des auxiliaires adaptés à la singularité de chacune des malocclusions et conformes aux objectifs de l’orthodontie systémique.

Les protocoles décrits sont applicables à tout type de brackets mais plus spécifiquement au matériel de la technique Tip-Edge© sans qu’il soit nécessaire pour autant de changer de technique. Ce qui compte sont les principes de traitement et les objectifs fonctionnels à atteindre.

On détaillera dans ce module n°2 le traitement orthodontique systémique des :

  • Classes II/1 sévères
  • Classes II/2
  • Classes II subdivision

Au cours de ce module, chaque participant confectionnera les auxiliaires -adaptés à la malocclusion- qui complètent le dispositif mécanique multi-attaches et qui lui confèrent toute son efficacité. Ces travaux pratiques sont relativement courts (en temps) mais ils sont, à nos yeux, indispensables à la compréhension de leur mode d’action. Ils permettent aussi une meilleure mémorisation des principes thérapeutiques qui sous-tendent l’usage de ces dispositifs.

 

Plusieurs tutoriels et de nombreux cas cliniques rendent les exposés de ce module très didactiques et les connaissances acquises sont immédiatement utilisables en clinique.

  • Informations pratiques sur le cours :
  • Durée du cours : 2 journées 1/2
  • Lieu : Lyon
  • Date : 30, 31 et 1er avril (matin) 2019
  • Montant de l’inscription (incluant les pauses et le déjeuner : 1000€

PROGRAMME

Rappel sur l’exploration de la cinématique mandibulaireDiagnostic de la classe II subdivisionExemples cliniques : cas de classe II subdivision traités selon l’approche systémiqueLes principes du traitement orthodontique systémique de la classe II subdivision :

Modalités d’action du DDEU

Confection d’un DDEU

Exemples cliniques : cas de classe II subdivision traités  selon l’approche systémique

Aspect occlusal des classes II/1 sévères

Intérêts et rôles de la SEAF lors du traitement systémique de la classe II sévère

Protocole du traitement systémique des classes II division 1 sévères

Cas cliniques de classes II/1 sévères traitées

Traitement des classes II par promaxillie

Classe II division 2 : principes et protocole du traitement orthodontique selon l’approche systémique

Présentation et discussion de cas cliniques de classe II/2 et de classes II/1